CARTES

AVIS

  • › Quartier recommandé
    •  Oui
    •  Non

Transports

  • › Transports en commun
    •  Très bien desservi. Proche de tout.
    •  Bien desservi.
    •  Correctement desservi.
    •  Mal desservi.
    •  Très mal desservi. Loin de tout.
  • › Circulation routière
    •  Circulation très agréable. Jamais de bouchons.
    •  Circulation facile et agréable.
    •  Circulation praticable.
    •  Circulation chargée.
    •  Circulation dangereuse. Bouchons quotidiens.
  • › Stationnement
    •  Stationnement souvent libre et ample.
    •  Il y a toujours une place dans la rue.
    •  On trouve une place facilement et pas trop loin.
    •  Difficile de trouver une place.
    •  Un cauchemar pour se stationner. Il manque cruellement de places de stationnement.

Cadre de vie

  • › Sécurité
    •  Je m’y sens en sécurité à toute heure du jour et de la nuit.
    •  Le quartier est sûr.
    •  Je n'ai pas eu connaissance de problèmes de sécurité. Le lieu me semble sûr.
    •  Un peu d'insécurité. Quelques incivilités ou manque d'éclairage public.
    •  Je ne m'y sens pas en sécurité. Le manque de sécurité est un problème préoccupant.
  • › Tranquilité de la rue
    •  Tranquilité absolue. On se croirait dans un temple bouddhiste.
    •  Il arrive de façon très exceptionnelle qu'il y ait du bruit.
    •  Peu de bruit provenant de la rue et de la circulation.
    •  Souvent bruyant.
    •  Très bruyant. Le chantier continuel.
  • › Qualité de l'air
    •  L'air est frais et sain. Comme en haute montagne.
    •  Bonne qualité de l'air.
    •  Qualité correcte de l'air.
    •  L'air est pollué.
    •  L'air est très pollué limite irrespirable
  • › Propreté et mobilier urbain
    •  Environnement exceptionnel. Une vraie carte postale.
    •  Environnement propre et bien entretenu.
    •  Environnement correctement entretenu.
    •  Environnement dégradé et pas assez entretenu.
    •  Environnement pourri et délabré.
  • › Voisins et habitants
    •  Voisins ou habitants sympathiques et chaleureux. Entraide régulière.
    •  Bonne entente avec les voisins ou les habitants. Entraide occasionnelle.
    •  Contacts cordiaux avec les voisins ou les habitants.
    •  Pas de contacts avec les voisins et les habitants. Anonymat complet.
    •  Voisins ou habitants agressifs et méchants.
  • › Réputation du quartier
    •  Tout le monde rêve de vivre ici.
    •  Beaucoup de bien en est dit.
    •  Connu ni en bien ni en mal.
    •  Image dégradée du lieu.
    •  Personne ne veut vivre ici.

Loisirs et commerces

  • › Culture ou sport
    •  Je sors systématiquement dans le quartier à pied.
    •  Je sors souvent dans le quartier.
    •  Je sors aussi souvent dans le quartier que dans un autre quartier.
    •  Je sors souvent dans un autre quartier.
    •  Rien à faire! Je sors systématiquement dans un autre quartier.
  • › Espaces verts et verdure
    •  La végétation est omniprésente. Le quartier est un jardin à lui tout seul.
    •  Les rues sont bordées d'arbres. Un vrai parc où aller courir.
    •  De la végétation un peu partout.
    •  Quelques arbres. Beaucoup de béton et d'infrastructures.
    •  Absence totale de végétation. Au mieux des pots de fleurs sur les balcons.
  • › Commerce alimentaire
    •  Je fais systématiquement mes courses à pied.
    •  Je fais souvent mes courses à pied.
    •  Je fais uniquement mes achats de dépannage à pied.
    •  Je fais souvent mes courses en voiture.
    •  Je fais systématiquement mes courses en voiture.
  • › Restaurants, cafés et bars
    •  Je sors systématiquement dans le quartier à pied.
    •  Je sors souvent dans le quartier.
    •  Je sors aussi souvent dans le quartier que dans un autre quartier.
    •  Je sors souvent dans un autre quartier.
    •  La zone! Je sors systématiquement dans un autre quartier.
  • › Prix des magasins
    •  Prix très bons marchés.
    •  Prix bons marchés.
    •  Prix corrects.
    •  Prix élevés.
    •  Hors de prix.

INFOS LOCALES

Partager:
Commune : Stains / Quartier : Le Clos Saint-Lazare
Carte : Habitants - Revenu moyen

Stains - Le Clos Saint-Lazare

Titre img
Le Clos Saint-Lazare est un quartier sensible et animé de la commune de Stains (93240). Les 7480 habitants sont en majorité des personnes en difficultés d'emploi. Ils sont très jeunes, tous locataires de leur logement (99 %) et ont des très petits ...
Titre img
Le Clos Saint-Lazare est un quartier sensible et animé de la commune de Stains (93240). Les 7480 habitants sont en majorité des personnes en difficultés d'emploi. Ils sont très jeunes, tous locataires de leur logement (99 %) et ont des très petits revenus (18800 euros par ménage). Il y a de très nombreux HLM (95 %). Le chômage est endémique (26 %). Le quartier est calme (0,1 restaurants, cafés et bars tous les 100m) et il y a des commerçants (1,1 tous les 100m).
La taxe d'habitation, payée par l'occupant locataire ou propriétaire, est élevée (24 %) et la taxe foncière y compris ordures ménagères est moyenne (32 %). Le maire est Azzédine TAÏBI.
Le climat est très sec (611 mm par an) et peu ensoleillé (1709 heures par an). La commune est fleurie et a reçu le label 'Villes et Villages Fleuris' avec deux fleurs (sur quatre).

Les points clés du quartier

Revenu moyen
18800 euros
Crèches, écoles et lycées
32,8 étab./km²
Taxe habitation
26 %
Commerces
1,1 tous les 100m
Logement social HLM
95 %
Type de quartier
Sensible et animé
Living Site (© Wolfgang Grossmann)
Stains - la Cité Jardin (© JP.GUYOMARD)
Stains : Clos Saint-Lazare (© linkef)
Stains : cité jardin (© linkef)
Stains : agriculture urbaine (© linkef)
Stains (© linkef)
 (© gargovbg)
Rue léon brochet 93240 stains (© jujumager)
 (© chioukh)
 (© Merguez)
la saussaie 2010 (© aychioukh)
Aucun avis

Les avis des habitants du quartier

Pas encore de recommandandation pour le quartier

Rechercher un lieu

 Chargement en cours
Agrandir la carte

Revenu moyen

Euros
                       
>50 000
Revenus aisés
<20 000
Petits revenus
Source : estimation Kelquartier sur la base de l'Insee-DGFiP 2009 (le plus récent)

Immobilier - Stains - Le Clos Saint-Lazare

Carte Immobilier Le Clos Saint-Lazare Comparé à la commune Stains
Taxe habitation 26 % 26 %
Taxe foncière (yc TEOM) 32 % 32 %
Logement social HLM 95 % 57 %
Propriétaires (vs. locataires) 1 % 30 %
Résidences secondaires 0 % 0 %
Ancienneté du logement 1962 1961
Logements vacants 4 % 5 %
Absence de chauffage central 1 % 11 %
Petites surfaces (<40 m2) 9 % 18 %
Cotisation Foncière des Entreprises 35 % 35 %
Taxe professionnelle 38 % 38 %
Densité de logements 46 log./ha 24 log./ha
Type de maison Location   NA

Revenu moyen - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le revenu moyen d'un ménage est de 18800 euros

Bon à savoir : Le niveau de revenu des ménages est un indicateur de la richesse des résidants.
Attention, cette estimation est parfois manquante ou peu fiable du fait des informations non fournies par la DGFiP pour conserver le secret statistique sur des zones à trop faible population. - En cours de rédaction
Définition : Le revenu par ménage est une estimation Kel Quartier basée sur le revenu médian des foyers fiscaux fourni par la DGFiP. - En cours de rédaction

Taxe habitation - Stains - Le Clos Saint-Lazare. La taxe d'habitation est de 26 %

Bon à savoir : La taxe d'habitation que vous allez payer varie très fortement d'une commune à l'autre et dépend de la situation financière de la commune comme de ses autres recettes notamment auprès des sociétés.
Les plus privilégiés sont les habitants des communes avec de nombreuses sociétés comme Paris et La Défense (Puteaux et Courbevoie) qui récoltent beaucoup avec la CET (anciennement taxe professionnelle) et peuvent se permettre d'avoir une des taxes d'habitation les plus basses de France.
Définition : La taxe d'habitation est un impôt payé en novembre de chaque année par toute personne qui occupait un logement au 1er janvier de l'année.
C'est-à-dire payée par le locataire (même s'il a déménagé depuis) ou à défaut le propriétaire. La taxe d'habitation est le seul impôt directement payé par le locataire car c'est le propriétaire qui paye la taxe foncière et la taxe d'enlèvement sur les ordures ménagères, cette dernière étant normalement incluse dans les charges du locataire.
La taxe d'habitation est calculée en multipliant le taux d'imposition à la valeur locative du bâtiment (qui n'a presque pas bougé depuis 40 ans) moins les abattements.

Taxe foncière (yc TEOM) - Stains - Le Clos Saint-Lazare. La taxe foncière y compris la taxe d'enlèvement des ordures ménagères est de 32 %

Bon à savoir : Si vous êtes locataire vous n'êtes concerné que par la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM) qui est déjà incluse dans les charges que vous payez chaque mois.
En tant que propriétaire, la taxe foncière que vous allez payer varie très fortement d'une commune à l'autre et dépend de la situation financière de la commune comme de ses autres recettes comme la taxe d'habitation et la CET payé par les sociétés.
Comme pour la taxe d'habitation, les plus privliégiés sont les habitants des communes avec de nombreuses sociétés comme Paris et La Défense (Puteaux et Courbevoie) qui récoltent beaucoup avec la CET (anciennement taxe professionnelle) même si les taux ont très fortement augmenté ses dernières années.
Définition : La taxe foncière est un impôt local réclamé au propriétaire et payé en octobre de chaque année.
L'avis d'imposition de la taxe foncière s'accompagne de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM) qui à l'inverse de la taxe foncière peut être réintégrée dans les charges du locataire. Cet impôt finance les communes aux côtés de la taxe d'habitation payé par le locataire ou, en cas d'absence de locataire, par le propriétaire et la CET payée par les entreprises.
La taxe est calculée sur la base de la valeur locative du bien et en cas de résidence principale, cette base d'imposition est diminuée d'abattements en fonction de la taille de la famille et de ses revenus.

Logement social HLM - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le pourcentage d'HLM est de 95 %

Bon à savoir : Le taux d'HLM en France est proche de 20% soit l'équivalent du seuil de mixité social imposé aux grandes communes. La présence d'HLM favorise la mixité sociale qui est un critère apprécié par les Français lorsqu'ils jugent le quartier où ils ont habité.
Néanmoins, il existe de grandes disparités d'une commune à l'autre : certaines communes n'ont aucun HLM alors que d'autres en possèdent une majorité écrasante.
Ces communes semblent souvent une population socialement homogène que certains décideurs n'ont pas hésité à appeler avec controverse des « ghettos de riches » et des « ghettos de pauvres ».
Définition : Une habitation à loyer modéré (HLM) est un logement destiné aux familles de ressources modestes et qui bénéficie d'un financement public.
La France compte 4,5 millions de logements sociaux qui représentent près de la moitié du marché locatif. Les HLM hébergent plus de 12 millions de Français.

Propriétaires (vs. locataires) - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le pourcentage de propriétaires est de 1 %

Bon à savoir : Une mixité de propriétaires et de locataires est souvent conseillée pour garantir un bon entretien de l'immeuble et est souvent synonyme d'attractivité du quartier.
En effet, plus les propriétaires sont nombreux, plus la probabilité que l'immeuble soit bien entretenu est élevée, les propriétaires étant incités à investir dans leur immeuble afin d'améliorer leur qualité de vie de tous les jours.
A l'inverse, dans les quartiers où on trouve une majorité de locataires, il est souvent reproché aux propriétaires un manque d'entretien des immeubles, le plus visible étant une absence du ravalement de la façade de rue. La logique financière ayant pris le pas sur le bon vivre notamment quand les propriétaires sont des particuliers plus sensibles au court terme et non des institutionnels qui peuvent investir dans la durée.
Attention à ne pas privilégier néanmoins les quartiers qui ne concentrent que des propriétaires souvent synonymes d'isolement et de manque d'attractivité.
Définition : Propriétaires (vs. locataires) correspond au pourcentage de personnes résidant dans le quartieret qui sont propriétaires de leur logement.

Résidences secondaires - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le pourcentage de résidences secondaires est de 0 %

Bon à savoir : Les résidences secondaires sont particulièrement nombreuses dans les zones touristiques du littoral et en zone rurale. Elles attirent surtout des propriétaires extérieurs à la région souvent franciliens et provenant des départements limitrophes. Un propriétaire occupe sa résidence secondaire en moyenne 7 week-ends par an pour un total de 30 jours par an.
Un fort taux de résidences secondaires montre que la zone est attractive et touristique, que l'économie locale s'organise autour de celle-ci et que la zone animée pendant les périodes estivales (littoral), hivernales (montagne) et pendant les vacances.
A Paris, on trouve très peu de résidences secondaires pour la plupart appartenant à des étrangers notamment dans le Triangle d'Or (Paris 8e) et les îles Saint Louis et de la Cité (Paris 4e). L'augmentation des prix immobiliers de ses dernières années n'est pas donc pas due aux achats de biens immobiliers par les étrangers.
Définition : Les résidences secondaires sont des logements utilisés par leurs propriétaires pour les week-ends, les loisirs et les vacances. Sont également considérées comme résidences secondaires les logements meublés loués et à louer pour des séjours touristiques.

Ancienneté du logement - Stains - Le Clos Saint-Lazare. La date moyenne de construction des logements est de 1962

Bon à savoir : La mixité au sein d'un quartier d'immeubles anciens et neufs est synonyme de dynamisme et d'une histoire. Cette mixité est un critère apprécié par les Français lorsqu'ils jugent le quartier où ils ont habité.
Les quartiers composés uniquement d'immeubles anciens où la protection du patrimoine est exacerbée peut être vécue comme une création d'un décor infantile pour touristes, comme si l'on se trouvait à Disneyland où les habitants se baladent au milieu d'une maquette géante.
A l'inverse, les quartiers composés uniquement d'immeubles neufs peuvent être dépourvus dans l'immédiat d'emplois, de commerces de proximité, de crèches, d'écoles et de transports en commun de même qu'ils attirent souvent un seul type population, souvent les jeunes familles avec enfants ne répondant pas aux besoins des autres populations.
Définition : La date de construction correspond à la moyenne des medianes des dates de construction de chaque logement.

Logements vacants - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le pourcentage de logements vacants est de 4 %

Bon à savoir : Dans les villes, un taux de logements vacants non-nul atteste souvent d'un dynamisme de quartier où les habitations se renouvellent régulièrement.
Au contraire, dans les zones rurales où le taux de logements vacances est élevé, les habitations sont souvent laissées à l'abandon. Au niveau de la France, la moitié des logements vacants sont laissés en ruine.
Définition : Un logement vacant est un logement inoccupé se trouvant dans l'un des cas suivants :
- proposé à la vente, à la location ;
- déjà attribué à un acheteur ou un locataire et en attente d'occupation ;
- en attente de règlement de succession ;
- conservé par un employeur pour un usage futur au profit d'un de ses employés ;
- gardé vacant et sans affectation précise par le propriétaire (exemple un logement très vétuste...).

Absence de chauffage central - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le pourcentage de logements sans chauffage central est de 1 %

Bon à savoir : Le chauffage central est un élément de confort très important qui contribue à la qualité interne du logement aux côtés de la présence de WC et de salle de bain (confort sanitaire).
On trouve une absence de chauffage central dans les petits logements d'immeubles anciens et dans les résidences secondaires qui privilégient un chauffage dit tout électrique souvent plus onéreux et le combustible au bois.
Si le chauffage est électrique, il est important que l'installation soit encastrée et les fils protégés. 95% des résidences principales en France possèdent un chauffage central.
Définition : Le chauffage est dit central lorsqu'il est collectif c'est-à-dire commun aux logements de l'immeuble et lorsqu'il est individuel c'est-à-dire s'il est propre au logement, et ce indépendamment du type de combustible.
Le chauffage « tout électrique » à radiateurs muraux, la cuisinière chauffante et les cheminées ne sont pas considérés comme du chauffage central.

Petites surfaces (<40 m2) - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le pourcentage de petites surfaces (<40 m²) est de 9 %

Bon à savoir : La surface est l'élément clé du confort d'un logement. Un Français dispose en moyenne de 40 m² mais les hétérogénéités sont fortes entre les zones et entre les types de populations.
A moins de 18 m² par personne, le logement est alors surpeuplé et c'est les jeunes qui davantage par le surpeuplement. Les centre-ville et les zones étudiantes sont souvent des quartiers de petits logements au confort limité.
Plus l'âge augmente, plus la surface habitée est grande. Plus la ville est grande notamment Paris avec ses 32 m² par habitant, plus la surface diminue. Une personne seule dispose également en moyenne de 30 m² de plus qu'un cohabitant.
Définition : Les petites surfaces correspondent aux résidences principales dont la surface est inférieure à 40 m².

Cotisation Foncière des Entreprises - Stains - Le Clos Saint-Lazare. La Contribution économique territoriale payée par les entreprises est de 35 %

Bon à savoir : La Contribution Economique Territoriale (CET) est le nom de la taxe payée par les entreprises remplaçant l'ancienne taxe professionnelle supprimée en 2009.
C'est un élément clé du budget d'une commune. Les plus privilégiés sont les habitants des communes avec de nombreuses sociétés comme Paris et La Défense (Puteaux et Courbevoie) qui récoltent beaucoup avec la CET et peuvent se permettre d'avoir une des taxes d'habitation les plus basses de France.
Définition : La Contribution Economique Territoriale (CET) est la somme de deux cotisations :
- la cotisation foncière des entreprises (CFE) ;
- la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE).

Taxe professionnelle - Stains - Le Clos Saint-Lazare. L'ancienne taxe professionnelle était de 38 %

Bon à savoir : La taxe professionnelle a été supprimée en 2009 mais a été remplacé par la Contribution Economique Territoriale (CET) toujours payée par les entreprises.
La CET est désormais un élément clé du budget d'une commune. Les plus privilégiés sont les habitants des communes avec de nombreuses sociétés comme Paris et La Défense (Puteaux et Courbevoie) qui récoltent beaucoup avec la CET et peuvent se permettre d'avoir une des taxes d'habitation les plus basses de France.
Définition : La taxe professionnelle de la commune était payé par les entreprises jusqu'en 2009 et a été depuis remplacé par la Contribution Economique Territoriale (CET).

Densité de logements - Stains - Le Clos Saint-Lazare. La densité de logements est 46 log./ha

Bon à savoir : La densité de logements contribue à augmenter la qualité de vie en permettant la présence d'un bon tissu de commerces de proximité et d'un réseau de transport en commun efficace.
Une ville écologique a une densité élevée luttant contre l'étalement urbain et les déplacements « tout voiture » caractéristiques d'une faible densité.
Trop dense, une ville peut néanmoins devenir étouffante si elle ne laisse pas de place suffisante aux piétons en créant des espaces de vie avec ses trottoirs, places et jardins.
A l'inverse, une faible densité en ville montre soit la présence de bureaux, d'industries et de maisons individuelles soit que l'urbanisation n'est pas homogène et que de nombreux espaces vides et de transitions existent. Ces zones sont caractéristiques de déplacements « tout voiture » et d'une faible présence de commerces de proximité.
Une attention toute particulière doit être faite aux espaces vides et de transitions (rues, promenades, square, loggia, patio,?) qui influe sur la perception de la densité. C'est ainsi que la densité est souvent perçue comme élevée dans les grands ensembles, tours et barres, alors qu'elle bien inférieure aux densités des centre-villes.
Définition : La densité de logements correspond au nombre de logements par hectare.

Type de maison - Stains - Le Clos Saint-Lazare. En un mot, le type logement est : Location

Bon à savoir : En croisant toutes les données d'immobilier, nous pouvons identifier certains types de quartier :
- le centre-ville, dense et animé ;
- les quartiers composés uniquement de locataires ;
- les quartiers avec également des maisons de ville ;
- les zones récentes avec des maisons individuelles ;
- les zones plus anciennes avec des maisons individuelles ;
- les zones laissées à l'abandon ;
- les zones de résidences secondaires.
Il est intéressant de situer le centre-ville et sa distance par rapport à son quartier et de comprendre quelles sont les zones plates (maisons) et de tourisme (résidences secondaires).
Définition : Kel Quartier a réalisé une typologie automatique des quartiers et des communes sur la base des caractéristiques des logements, leur ancienneté, la part de propriétaires et leur densité.
Kel Quartier a retenu 7 types de logements à savoir le centre ville, à louer, les appartements et maisons de ville, les maisons récentes, les maisons anciennes, à l'abandon et les résidences secondaires.

Habitants - Stains - Le Clos Saint-Lazare

Carte Habitants Le Clos Saint-Lazare Comparé à la commune Stains
Revenu moyen 18800 euros 22400 euros
Chômage 26 % 18 %
Age moyen 29 ans 34 ans
Densité de population 15810 hab/km² 6590 hab/km²
Croissance démographique -4 % 0 %
Enfants et adolescents 41 % 33 %
Transport vers lieu de travail 26 % 39 %
Bacheliers 21 % 26 %
Lieu de travail 19 % 18 %
Taux de fécondité 9 % 12 %
Rentes, retraites, etc. 3100 euros 5800 euros
Ménages imposés 42 % 51 %
Personnes âgées 9 % 15 %
Cadres 18 % 27 %
Employés et ouvriers 82 % 73 %
Retraités 7 % 13 %
Taille moyenne des ménages 3,6 hab./ménage 2,9 hab./ménage

Revenu moyen - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le revenu moyen d'un ménage est de 18800 euros

Bon à savoir : Le niveau de revenu des ménages est un indicateur de la richesse des résidants.
Attention, cette estimation est parfois manquante ou peu fiable du fait des informations non fournies par la DGFiP pour conserver le secret statistique sur des zones à trop faible population. - En cours de rédaction
Définition : Le revenu par ménage est une estimation Kel Quartier basée sur le revenu médian des foyers fiscaux fourni par la DGFiP. - En cours de rédaction

Revenu moyen - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le revenu moyen d'un ménage est de 18800 euros

Bon à savoir : Le niveau de revenu des ménages est un indicateur de la richesse des résidants.
Attention, cette estimation est parfois manquante ou peu fiable du fait des informations non fournies par la DGFiP pour conserver le secret statistique sur des zones à trop faible population. - En cours de rédaction
Définition :

Chômage - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le taux de chômage est de 26 %

Bon à savoir : Cette mesure est complexe. Les frontières entre emploi, chômage et inactivité ne sont pas toujours faciles à établir. - En cours de rédaction
Définition :

Age moyen - Stains - Le Clos Saint-Lazare. L'âge moyen est de 29 ans

Bon à savoir : Cette donnée permet d'identifier les quartiers les plus dynamiques (les plus jeunes) ou les plus calmes avec généralement les structures sociales, sportives et culturelles adptées à la population. - En cours de rédaction
Définition :

Densité de population - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Il y a 15810 hab/km²

Bon à savoir : La densité de population caractérise le niveau d'occupation du quartier par des habitations (à défaut de parcs ou d'avenues aérées) ainsi que la taille des habitats collectifs (bâtiments de 3 ou 15 étages). - En cours de rédaction
Définition :

Croissance démographique - Stains - Le Clos Saint-Lazare. La croissance démographique est de -4 %

Bon à savoir : Cette évolution vous indique le dynamisme du quartier ou de la commune et son attractivité. - En cours de rédaction
Définition :

Enfants et adolescents - Stains - Le Clos Saint-Lazare. La part des moins de 20 ans est de 41 %

Bon à savoir : En cours de rédaction
Définition :

Transport vers lieu de travail - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le pourcentage de personnes qui utilisent leur voiture ou 2 roues pour aller travailler est de 26 %

Bon à savoir : Les transports en commun permettent-ils de desservir efficacement les principales zones d'emploi ? - En cours de rédaction
Définition :

Bacheliers - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le pourcentage de bacheliers est de 21 %

Bon à savoir : Cet indicateur donne une vision du niveau de réussite scolaire de la population résidente du quartier. - En cours de rédaction
Définition :

Lieu de travail - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le pourcentage de personnes qui travaillent dans la commune est de 19 %

Bon à savoir : Cette donnée vous permet d'apprécier si la commune en question est plutôt active économiquement ou une banlieue dortoir : de la vie uniquement soir et WE ou toute la semaine. - En cours de rédaction
Définition :

Taux de fécondité - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le taux de fécondité est de 9 %

Bon à savoir : Le taux de fécondité indique des quartiers plutôt familiaux et jeunes. - En cours de rédaction
Définition :

Rentes, retraites, etc. - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Les rentes, retraites, etc par ménage s'élèvent à 3100 euros

Bon à savoir : En complément du revenu moyen et croisé avec l'âge moyen de la population, les revenus non salariaux permettent d'apprécier les zones composées de propriétaires de forts patrimoines ou de sociétés largement bénéficiaires.
Attention, cette estimation est parfois manquante ou peu fiable du fait des informations non fournies par la DGFiP pour conserver le secret statistique sur des zones à trop faible population. - En cours de rédaction
Définition :

Ménages imposés - Stains - Le Clos Saint-Lazare. La part des ménages imposés est de 42 %

Bon à savoir : En complément du revenu moyen, la part des ménages imposés permet de complèter son analyse de la richesse de la zone observée.
Attention, cette estimation est parfois manquante ou peu fiable du fait des informations non fournies par la DGFiP pour conserver le secret statistique sur des zones à trop faible population. - En cours de rédaction
Définition :

Personnes âgées - Stains - Le Clos Saint-Lazare. La part des personnes âgées est de 9 %

Bon à savoir : En cours de rédaction
Définition :

Cadres - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le pourcentage de cadres est de 18 %

Bon à savoir : Les catégories socioprofessionnelles donnent une vision du type de population active résidant dans le quartier. - En cours de rédaction
Définition : Le revenu par ménage est une estimation Kel Quartier basée sur le revenu médian des foyers fiscaux fourni par la DGFiP. - En cours de rédaction

Employés et ouvriers - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le pourcentage d'employés et d'ouvriers est de 82 %

Bon à savoir : Les catégories socioprofessionnelles donnent une vision du type de population active résidant dans le quartier. - En cours de rédaction
Définition : Le chômage représente l'ensemble des personnes de 15 ans et plus, privées d'emploi et en recherchant un, au sens du BIT. - En cours de rédaction

Retraités - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le pourcentage de retraités est de 7 %

Bon à savoir : Le % de retraités donne une vision complémentaire à la donnée d'âge moyen de la population résidente. - En cours de rédaction
Définition : L'âge moyen de la population résidente est estimé selon le nombre d'habitants présent dans chaque classe d'âge (utilisation de la segmentation INSEE en 10 classes). - En cours de rédaction

Taille moyenne des ménages - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Il y a 3,6 hab./ménage

Bon à savoir : La taille des familles indique si le quartier sera plutôt orienté jeune et célibataires (souvent des quartiers dynamiques) ou plutôt famille avec les équipements collectifs nécessaires. - En cours de rédaction
Définition : Calcul réalisé par Kel Quartier : nombre d'habitants par km² selon la surface totale du quartier ou de la commune. - En cours de rédaction

Environnement - Stains - Le Clos Saint-Lazare

Carte Environnement Le Clos Saint-Lazare Comparé à la commune Stains
Transports publics 0 tran./km² 0 tran./km²
Précipitations annuelles 611 mm par an 608 mm par an
Ensoleillement annuel 1709 heures par an 1707 heures par an
Equipements sportifs 26,3 équip./km² 5,1 équip./km²
Distance à l'aéroport 4,9 km 3 km
Distance centrale nucléaire 74,1 km 74,5 km
Espaces verts 36 % 17 %
Ville et villages fleuris Deux fleurs   NA
Utilisation de la voiture 54 % 43 %
Type de quartier Sensible et animé   NA
Type de paysage Banlieue / Petite ville   NA

Revenu moyen - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le revenu moyen d'un ménage est de 18800 euros

Bon à savoir : Le niveau de revenu des ménages est un indicateur de la richesse des résidants.
Attention, cette estimation est parfois manquante ou peu fiable du fait des informations non fournies par la DGFiP pour conserver le secret statistique sur des zones à trop faible population. - En cours de rédaction
Définition : Le revenu par ménage est une estimation Kel Quartier basée sur le revenu médian des foyers fiscaux fourni par la DGFiP. - En cours de rédaction

Transports publics - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Il y a 0 tran./km²

Bon à savoir : Le quartier ou la commune sont-ils très bien desservis en transports en commun ? - En cours de rédaction
Définition :

Précipitations annuelles - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Il pleut 611 mm par an

Bon à savoir : Si vous ne connaissez pas la région, faut-il prévoir un ciré ? - En cours de rédaction
Définition :

Ensoleillement annuel - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Il y a du soleil 1709 heures par an

Bon à savoir : Si vous ne connaissez pas la région, le béret est-il de mise ? - En cours de rédaction
Définition :

Equipements sportifs - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Il y a 26,3 équip./km²

Bon à savoir : Appréciez l'accessibilité et l'offre en équipements sportifs de chaque quartier et commune. - En cours de rédaction
Définition :

Distance à l'aéroport - Stains - Le Clos Saint-Lazare. L'aéroport le plsu proche est à 4,9 km

Bon à savoir : Les gênes occasionnées par la proximité d'un aéroport ne sont plus à démontrer, tant du point de vue du bruit que de la pollution occasionnée, cette indication de distance est à rapprocher avec les couloirs aériens utilisés. - En cours de rédaction
Définition :

Distance centrale nucléaire - Stains - Le Clos Saint-Lazare. La centrale nucléaire la plus proche est à 74,1 km

Bon à savoir : En dehors des risques potentiels, la plupart du temps plus subjectifs que rationnels, la proximité d'une centrale nucléaire vis-à-vis de son habitat risque d'en dégrader le paysage (certaines personnes peuvent néanmoins apprécier ce type d'architecture). - En cours de rédaction
Définition :

Espaces verts - Stains - Le Clos Saint-Lazare. La part des espaces verts est 36 %

Bon à savoir : Appréciez la respiration urbaine proposée au sein de chaque quartier et commune. - En cours de rédaction
Définition :

Ville et villages fleuris - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Label Villes et Villages fleuris : Deux fleurs

Bon à savoir : L'attribution du label Villes et Villages Fleuris s'effectue sur la base d'une série de critères définis par le CNVVF :
- La motivation pour l'obtention du label.
- La démarche globale de valorisation communale par le végétal et de fleurissement.
- Les actions d'animation et de promotion de cette démarche auprès de la population, des touristes et des acteurs pouvant être concernés.
- La présentation du patrimoine végétal et du fleurissement.
- Les modes de gestion mis en place pour entretenir ce patrimoine en respectant les ressources naturelles et la biodiversité.
- Les actions complémentaires mises en oeuvre pour favoriser la qualité des espaces publics (mobilier, voirie, façades, enseignes, propreté...).
- La cohérence des aménagements paysagers et de leur gestion selon les différents lieux de la commune. - En cours de rédaction
Définition :

Utilisation de la voiture - Stains - Le Clos Saint-Lazare. La part des ménages sans voiture est de 54 %

Bon à savoir : Une forte part de ménages sans voiture indique généralement des zones urbaines très bien désservies en transports en communs. Les zones les plus agées voient aussi naturellement cet indicateur augmenté des personnes ne conduisant plus par contrainte physique, de réflexes ou peur de l'accident. - En cours de rédaction
Définition :

Type de quartier - Stains - Le Clos Saint-Lazare. En un mot, le type de quartier est Sensible et animé

Bon à savoir : Une caractérisation des quartiers et communes entre eux réalisée par Kel Quartier. - En cours de rédaction
Définition :

Type de paysage - Stains - Le Clos Saint-Lazare. En un mot, le type de paysage est Banlieue / Petite ville

Bon à savoir : Une caractérisation des quartiers et communes entre eux réalisée par Kel Quartier. - En cours de rédaction
Définition :

Education - Stains - Le Clos Saint-Lazare

Carte Education Le Clos Saint-Lazare Comparé à la commune Stains
Crèches, écoles et lycées 32,8 étab./km² 8,8 étab./km²
Résultats des lycées 85 % 85 %
Sélectivité des lycées -3 0
Valeur ajoutée des lycées -3 -3

Revenu moyen - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le revenu moyen d'un ménage est de 18800 euros

Bon à savoir : Le niveau de revenu des ménages est un indicateur de la richesse des résidants.
Attention, cette estimation est parfois manquante ou peu fiable du fait des informations non fournies par la DGFiP pour conserver le secret statistique sur des zones à trop faible population. - En cours de rédaction
Définition : Le revenu par ménage est une estimation Kel Quartier basée sur le revenu médian des foyers fiscaux fourni par la DGFiP. - En cours de rédaction

Crèches, écoles et lycées - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Il y a 32,8 étab./km²

Bon à savoir : Appréciez l'accessibilité de l'offre scolaire de chaque quartier et commune. - En cours de rédaction
Définition :

Résultats des lycées - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Les résultats au bac des lycées est de 85 %

Bon à savoir : Cette rubrique vous permet d'apprécier les résultats des lycées présents dans le quartier. - En cours de rédaction
Définition :

Sélectivité des lycées - Stains - Le Clos Saint-Lazare. La sélectivité des lycées est de -3

Bon à savoir : Cette rubrique vous permet d'apprécier les résultats des lycées présents dans le quartier. - En cours de rédaction
Définition :

Valeur ajoutée des lycées - Stains - Le Clos Saint-Lazare. La valeur ajoutée des lycées est de -3

Bon à savoir : Cette rubrique vous permet d'apprécier les résultats des lycées présents dans le quartier. - En cours de rédaction
Définition :

Commerces et établissements - Stains - Le Clos Saint-Lazare

Carte Commerces et établissements Le Clos Saint-Lazare Comparé à la commune Stains
Bars, cafés et restaurants 0,1 tous les 100m 0,2 tous les 100m
Commerces 1,1 tous les 100m 1,2 tous les 100m
Médecins généralistes 500 hab./généraliste 1000 hab./généraliste
Capacité d'accueil touristique 93 lits/km² 93 lits/km²
Type de commerce et animation Commerces localisés en ville   NA
Croissance du nombre total d'établissements -43 % 23 %

Revenu moyen - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le revenu moyen d'un ménage est de 18800 euros

Bon à savoir : Le niveau de revenu des ménages est un indicateur de la richesse des résidants.
Attention, cette estimation est parfois manquante ou peu fiable du fait des informations non fournies par la DGFiP pour conserver le secret statistique sur des zones à trop faible population. - En cours de rédaction
Définition : Le revenu par ménage est une estimation Kel Quartier basée sur le revenu médian des foyers fiscaux fourni par la DGFiP. - En cours de rédaction

Bars, cafés et restaurants - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Il y a 0,1 tous les 100m

Bon à savoir : Selon vos préférences : cet indicateur vous permet d'apprécier si le quartier est plutôt animé ou pas dans la journée et le soir. - En cours de rédaction
Définition :

Commerces - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Il y a 1,1 tous les 100m

Bon à savoir : Un fort nombre indique la possibilité de faire à pied vos courses quotidiennes avec une bonne diversité d'enseignes et de services. - En cours de rédaction
Définition :

Médecins généralistes - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Il y a 500 hab./généraliste

Bon à savoir : Appréciez l'accessibilité à l'offre de soins de chaque quartier et commune. - En cours de rédaction
Définition :

Capacité d'accueil touristique - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Il y a 93 lits/km²

Bon à savoir : Les fortes densités en capacité d'accueil indiquent des zones, soit très touristiques, soit économiquement très dynamiques. - En cours de rédaction
Définition :

Type de commerce et animation - Stains - Le Clos Saint-Lazare. En 1 mot, le type de commerce est Commerces localisés en ville

Bon à savoir : Une caractérisation des quartiers et communes entre eux réalisée par Kel Quartier. - En cours de rédaction
Définition :

Croissance du nombre total d'établissements - Stains - Le Clos Saint-Lazare. La croissance des établissements est de -43 %

Bon à savoir : Cette évolution vous permet de déterminer la dynamique économique de la commune ou du quartier.
Attention néanmoins à l'impact des autoentrepreneurs : en 2009 les créations d'entreprises ont atteint un niveau record (75 % de plus qu'en 2008). Ceci s'explique par le nouveau régime d'autoentrepreneur au sein de tous les secteurs d'activité et de toutes les régions. Plus de la moitié des créations de 2009 sont des autoentrepreneurs. - En cours de rédaction
Définition :

Politique - Stains - Le Clos Saint-Lazare

Revenu moyen - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le revenu moyen d'un ménage est de 18800 euros

Bon à savoir : Le niveau de revenu des ménages est un indicateur de la richesse des résidants.
Attention, cette estimation est parfois manquante ou peu fiable du fait des informations non fournies par la DGFiP pour conserver le secret statistique sur des zones à trop faible population. - En cours de rédaction
Définition : Le revenu par ménage est une estimation Kel Quartier basée sur le revenu médian des foyers fiscaux fourni par la DGFiP. - En cours de rédaction

Etiquette politique du maire - Stains - Le Clos Saint-Lazare. L'étiquette politique du maire est Azzédine TAÏBI (2014)

Bon à savoir : Découvrez la couleur politique des résidants de la commune et leurs nuances. - En cours de rédaction
Définition :

François Hollande 2e tour 2012 - Stains - Le Clos Saint-Lazare. François Hollande a obtenu au 2e tour 2012 73,5 %

Bon à savoir : Découvrez la couleur politique des résidants de la commune et leurs nuances. - En cours de rédaction
Définition :

Rapport de force Gauche-Droite - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le poids de la majorité de gauche est de 69,9 %

Bon à savoir : Découvrez la couleur politique des résidants de la commune et leurs nuances. - En cours de rédaction
Définition :

Nicolas Sarkozy 1e tour 2012 - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Nicolas Sarkozy a obtenu au 1e tour 2012 14,5 %

Bon à savoir : Découvrez la couleur politique des résidants de la commune et leurs nuances. - En cours de rédaction
Définition :

François Hollande 1e tour 2012 - Stains - Le Clos Saint-Lazare. François Hollande a obtenu au 1e tour 2012 44,7 %

Bon à savoir : Découvrez la couleur politique des résidants de la commune et leurs nuances. - En cours de rédaction
Définition :

Marine Le Pen 1e tour 2012 - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Marine Le Pen a obtenu au 1e tour 2012 13,3 %

Bon à savoir : Découvrez la couleur politique des résidants de la commune et leurs nuances. - En cours de rédaction
Définition :

Jean-Luc Mélenchon 1e tour 2012 - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Jean-Luc Mélenchon a obtenu au 1e tour 2012 19,4 %

Bon à savoir : Découvrez la couleur politique des résidants de la commune et leurs nuances. - En cours de rédaction
Définition :

François Bayrou 1e tour 2012 - Stains - Le Clos Saint-Lazare. François Bayrou a obtenu au 1e tour 2012 4,2 %

Bon à savoir : Découvrez la couleur politique des résidants de la commune et leurs nuances. - En cours de rédaction
Définition :

Eva Joly 1e tour 2012 - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Eva Joly a obtenu au 1e tour 2012 1,3 %

Bon à savoir : Découvrez la couleur politique des résidants de la commune et leurs nuances. - En cours de rédaction
Définition :

Nicolas Dupond-Aignan 1e tour 2012 - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Nicolas Dupond-Aignan a obtenu au 1e tour 2012 1 %

Bon à savoir : Découvrez la couleur politique des résidants de la commune et leurs nuances. - En cours de rédaction
Définition :

Philippe Poutou 1e tour 2012 - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Philippe Poutou a obtenu au 1e tour 2012 0,9 %

Bon à savoir : Découvrez la couleur politique des résidants de la commune et leurs nuances. - En cours de rédaction
Définition :

Taux d'abstention 1e tour 2012 - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le taux d'abstention au 1e tour 2012 est de 31 %

Bon à savoir : Découvrez la couleur politique des résidants de la commune et leurs nuances. - En cours de rédaction
Définition :

Nicolas Sarkozy 2e tour 2012 - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Nicolas Sarkozy a obtenu au 2e tour 2012 26,5 %

Bon à savoir : Découvrez la couleur politique des résidants de la commune et leurs nuances. - En cours de rédaction
Définition :

Sécurité - Stains - Le Clos Saint-Lazare

Carte Sécurité Le Clos Saint-Lazare Comparé à la commune Stains
Atteintes volontaires à l'intégrité physique Taux de 22,7 pour 1 000 habitants  
Atteintes aux biens Taux de 60,8 pour 1 000 habitants  
Cambriolages Taux de 4,7 pour 1 000 habitants  
Vols liés à l'automobile et aux deux roues à moteur Taux de 22,7 pour 1 000 habitants  
Infractions à la législation sur les stupéfiants Taux de 7,6 pour 1 000 habitants  
Violences sexuelles Taux de 0,4 pour 1 000 habitants  
Destructions et dégradations de biens Taux de 12,2 pour 1 000 habitants  
Criminalité organisée et délinquance spécialisée Taux de 1,7 pour 1 000 habitants  
Escroqueries et infractions économiques et financières Taux de 5,5 pour 1 000 habitants  

Revenu moyen - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le revenu moyen d'un ménage est de 18800 euros

Bon à savoir : Le niveau de revenu des ménages est un indicateur de la richesse des résidants.
Attention, cette estimation est parfois manquante ou peu fiable du fait des informations non fournies par la DGFiP pour conserver le secret statistique sur des zones à trop faible population. - En cours de rédaction
Définition : Le revenu par ménage est une estimation Kel Quartier basée sur le revenu médian des foyers fiscaux fourni par la DGFiP. - En cours de rédaction

Atteintes volontaires à l'intégrité physique - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le taux pour 1 000 habitants est de Taux de 22,7 pour 1 000 habitants

Bon à savoir : En cours de rédaction
Définition :

Atteintes aux biens - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le taux pour 1 000 habitants est de Taux de 60,8 pour 1 000 habitants

Bon à savoir : En cours de rédaction
Définition :

Cambriolages - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le taux pour 1 000 habitants est de Taux de 4,7 pour 1 000 habitants

Bon à savoir : En cours de rédaction
Définition :

Vols liés à l'automobile et aux deux roues à moteur - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le taux pour 1 000 habitants est de Taux de 22,7 pour 1 000 habitants

Bon à savoir : En cours de rédaction
Définition :

Infractions à la législation sur les stupéfiants - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le taux pour 1 000 habitants est de Taux de 7,6 pour 1 000 habitants

Bon à savoir : En cours de rédaction
Définition :

Violences sexuelles - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le taux pour 1 000 habitants est de Taux de 0,4 pour 1 000 habitants

Bon à savoir : En cours de rédaction
Définition :

Destructions et dégradations de biens - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le taux pour 1 000 habitants est de Taux de 12,2 pour 1 000 habitants

Bon à savoir : En cours de rédaction
Définition :

Criminalité organisée et délinquance spécialisée - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le taux pour 1 000 habitants est de Taux de 1,7 pour 1 000 habitants

Bon à savoir : En cours de rédaction
Définition :

Escroqueries et infractions économiques et financières - Stains - Le Clos Saint-Lazare. Le taux pour 1 000 habitants est de Taux de 5,5 pour 1 000 habitants

Bon à savoir : En cours de rédaction
Définition :

Infos locales

Transport

Total

Education

Section d'Enseignement professionnel du lycée Maurice Utrillo / Collège Maurice Thorez / Ecole maternelle Romain Rolland / Ecole maternelle Victor Hugo / Ecole primaire Victor Hugo / Ecole primaire Romain Rolland / Ecole primaire Emile Zola / Ecole primaire Guillaume Apollinaire / Lycée polyvalent Maurice Utrillo

Commerce et Service

Stains Clos Saint Lazare

Loisirs

Gymnase Jean Guimier / Alfred de Musset / College Maurice Thorez

Santé

Médecin généraliste / Médecin généraliste / Médecin généraliste / Médecin généraliste / Médecin généraliste

Petite enfance

Halte Jeux le Clos Saint-Lazare / Multi-accueil Clos Saint Lazare / Ulti Accueil Estrella / Multi-accueil Lamartine Sfmad / Ludothèque de la Maison du Temps Libre

Actualités du quartier

Mobilisés pour la paix

19/01/2017

Courrier des maires de Stains et Gennevilliers

Stains le 19 janvier 2017

Cher Marwan, cher camarade,

En accord avec tous les maires du réseau Barghouti, nous avons décidé de vous envoyer un message collectif pour vous féliciter de votre élection au sein du comité central du Fatah. Cette élection représente une avancée considérable dans a reconnaissance de votre action politique, par la reconnaissance de vos pairs au sein de votre parti. En ce sens, vous représentez un espoir pour les Palestiniens, dans leur quête vers la liberté. Cette victoire renforce notre conviction profonde quant à votre juste combat et la place que vous tenez au sein des instances politiques palestiniennes. Nous savons que le chemin est difficile mais votre combat n’est pas vain. Cette élection le démontre : malgré la prison, votre voix est entendue et portée par vos camarades.

Par ailleurs, nous avons le plaisir de vous annoncer que nous prolongeons l’opération des villes du réseau Barghouti qui ont accueilli en juillet une trentaine d’enfants de prisonniers politiques palestiniens. Après le succès, sur la place des Droits de l’Homme, d’une conférence de presse et une après-midi en bateau parisien qui a rassemblé 450 personnes de toutes les villes participantes, nous allons de nouveau accueillir des enfants de prisonniers. Nous sommes en contact avec le Ministère des prisonniers et le Club des Prisonniers pour organiser une nouvelle délégation et des événements dans nos villes. Nous souhaitons que cette initiative prenne une plus grande ampleur, pour continuer à porter le message des prisonniers politiques palestiniens.

Nous poursuivons notre sensibilisation auprès des élus pour qu’ils vous accordent la citoyenneté d’honneur. Nous nous rendrons en février 2017 dans la région de Dordogne pour rencontrer des villes appartenant au réseau et espérer en rallier de nouvelles. Nous espérons que Fadwa pourra se joindre à nous pour cette rencontre.

Enfin, nous sommes déjà en préparation pour notre prochaine visite avec les parlementaires européens. Nous espérons que cette délégation se concrétisera pour tenter de vous rendre à nouveau visite. Nous vous tiendrons informé de l’évolution de ce dossier. Nous espérons que l’année 2017 vous apportera la force pour accompagner votre combat vers la liberté.

Azzédine Taïbi
Maire de Stains
Conseiller départemental
Vice-président de Plaine commune

Patrice Leclerc
Maire de Gennevilliers
Conseiller départemental


[Contact presse – Julie Elmalih, responsable de la communication Tél: 07 85 54 07 18 / 01 49 71 84 21]




Le 18 janvier 2017

19/01/2017

La Municipalité de Stains déclenche le plan Grand froid

Dès aujourd’hui et dans le cadre de la mise en ½uvre des mesures spécifiques au dispositif d’accueil hivernal départemental, la ville de Stains a décidé de mettre à disposition des personnes sans abri, ou logées dans des conditions indignes, une solution d’hébergement.

Le « Plan grand froid », initié depuis le 1er novembre 2016 et se terminant le 31 mars 2017, se renforce dès ce soir avec la mise en place de 2 dortoirs distincts (Femme / Homme), d’une capacité de 16 lits chacun (32 places disponibles), au sein des tribunes Delaune.

Avant 17h30, les personnes qui seront accueillies devront s’être présentées au préalable à la Circonscription de Service Social Polyvalent (CSSP) et auront rencontré une assistante sociale. Après 17h30, les personnes seront orientées vers le 115 (appel gratuit-accessible 24/24 et 7j/7).

Le site ouvre de 20h à 9h le lendemain. L’hébergement est assuré pour une nuit, et si une personne souhaite continuer à être hébergée, elle devra retourner à la CSSP pour une nouvelle orientation et prise en charge.
Seules les personnes ayant un passe pourront accéder au lieu d’hébergement.

Infos pratiques
La circonscription de service social polyvalent
Immeuble Henri Barbusse
Place Henri Barbusse
93 240 Stains
Tél : 01 48 26 33 32

Permanence d’accueil :
L’accueil physique est assuré par les travailleurs sociaux jusqu’à 17h et l’accueil téléphonique jusqu’à 17h30

Contact presse – Julie Elmalih, responsable de la communication Tél: 07 85 54 07 18 / 01 49 71 84 21

7 jours à StainsLu dans 7 jours à Stains
• n° 907 du 19/01/17 > {rokbox title=|Lu dans 7 jours à Stains| text=|«Se protéger pour ne pas s’exposer»| size=|545 425|}http://www.ville-stains.fr/site/journal/907/907.html#froids{/rokbox}

Voeux à la population

16/01/2017

Madame la Députée, chère Marie-George Buffet,
Madame la Vice-présidente du CD 93, chère Silvia Capanema,

Mesdames et Messieurs les élu-es du Conseil municipal, cher-es collègues,

Madame, Monsieur, chers Stanoises et chers Stanois,

C’est avec un immense plaisir et une certaine émotion que nous vous accueillons cet après midi (ce soir) pour vous présenter les v½ux de la Municipalité.
Vous présenter nos v½ux dans ce magnifique Espace Paul Eluard, juste avant de vous offrir l’émerveillement avec le spectacle de Peter Pan présenté par l’orchestre Divertimento avec à sa tête, la cheffe d’Orchestre, Zahia Ziouani. Cela a du sens.

C’est le sens de la volonté de l’équipe municipale de développer des politiques publiques qui favorisent
  • l’émancipation,
  • le partage,
  • a solidarité,
  • la joie et le bonheur,
celui d’une culture pour toutes et pour tous, accessible et de très grande qualité.

Pour comprendre et transformer le monde, nous avons terriblement besoin de culture, le véritable développement humain ne se réalisera pas sans la culture, la mémoire, la créativité, la diversité et le savoir.

Ce soir nous allons donc rêver. Car nous en avons vraiment besoin !

Alors, à chacune et chacun de vous, à vos familles et vos proches, comme il est d’usage, nous vous souhaitons nos v½ux les plus sincères de bonheur, de santé et de réussite dans tous vos projets pour cette année 2017.

Que cette année soit ponctuée d’espoir et de sérénité, d’humilité, d’ouverture d’esprit, de solidarité, de justice et de paix, d’éthique et de tolérance et d’alternatives pour un futur où tout le monde trouve sa place.

Mais pour cette année, ô combien importante, permettez-moi d’aller au-delà des simples usages.
Permettez-moi, avant la fête et l’émerveillement du spectacle, de m’adresser à vous directement comme j’ai l’habitude de le faire en toute franchise et en toute sincérité.

Car après une année 2016 particulièrement difficile où notre pays, a, une nouvelle fois été la cible des obscurantismes, une année où les difficultés sociales se sont accrues, où les inégalités se sont creusées, où les guerres ont prospéré, où les trahisons se sont succédées, il est grand temps que 2017 soit l’année où le peuple reprend son destin en main.

Fermez les yeux quelques instants. Allez-y. Fermez les yeux et imaginez avec nous, un monde apaisé, solidaire, fraternel.
  • Imaginons qu’en 2017, les français, les Stanois en tête, refusent de se laisser diviser, de se laisser berner, de se laisser pointer du doigt.
  • Imaginons en 2017, la fin des inégalités, des injustices, la fin de l’exil fiscal.
  • Imaginons surtout que tout cela est possible. Possible parce que nous le construirons ensemble !
  • Nous devons garder notre capacité à imaginer, ne laissons pas certains vous ôter l’envie de vous aimer, de partager.
La France, notre pays qui a porté tout au long de son histoire des valeurs universalistes de liberté, d’égalité et de fraternité, peut véritablement tomber dans les bras de l’obscurantisme, du fascisme.

Oui je le dis avec gravité mais il nous guette et tout près de chez nous, profitant d’un contexte de crise économique pour opposer les citoyens entre eux et une grande partie de la classe politique suit cette pente dangereuse de stigmatisation, d’amalgame et de rejet.

La ficelle est grosse et vieille comme le monde : dans une société en crise, de chômage de masse, plutôt que de s’attaquer aux inégalités qui minent notre modèle social, à la finance qui prospère et licencie (plus de 80 milliards d’évasions fiscales par an, 46 milliards de dividendes reversées aux actionnaires cette année, une nouvelle fois atteint des records) plutôt que de s’attaquer aux causes profondes du chômage et à un modèle économique dépourvu de sens et de raison, plutôt que de poser la question, pourtant centrale, de la transition écologique, de l’avenir de la planète et de nos enfants, voilà que le débat appelle à la diversion et à la démagogie sur les questions identitaires !

Stanoises, stanois : ne vous laissez pas berner, ne vous dites pas non plus que vous n’êtes pas concernés, que vous ne pouvez rien faire.

Refusons de laissez piétiner les acquis et droits sociaux qui font la grandeur de la France et je tiens à rendre hommage à tous nos séniors Stanois ici présents et nombreux, qui se sont battus pour les préserver.

Nous sommes fiers de vous !

Refusons la culture de la différence et de l’indifférence.

Refusons également ceux qui attaquent notre modèle social, ceux qui veulent dé rembourser nos soins, ceux pour qui le logement social est un gros mot, ceux qui veulent nous faire travailler toujours plus, toujours plus longtemps en étant toujours moins payés et protégés.

Ceux qui veulent détruire nos services publics, patrimoine de ceux qui n’en ont pas : Battons-nous. 
Pour défendre nos droits et notre dignité : Disons Stop aux inégalités, stop aux discriminations. Portons haut et fort nos valeurs de résistance et d’insoumission.


Ces valeurs, nous les avons portés concrètement avec l’équipe municipale tout au long de l’année 2016 :
  • Bataille sur le droit au logement avec la signature par tous les bailleurs d’une charte d’engagement sur le logement,
  • Contre le plan d’exposition au bruit en refusant que notre ville subisse encore plus de nuisances aériennes,
  • Pour le droit à la sécurité en arrachant des policiers supplémentaires et
  • Pour la tranquillité publique contre les commerçants qui ne respectent pas les horaires de fermeture.
  • Nous avons dénoncé la convention qui nous liait à l’association des jardins familiaux  pour protéger ce patrimoine exceptionnel, qui est le vôtre, qui vous appartient, et en faire un art de vivre populaire, celle du partage et de la solidarité.
Nous avons enfin défendu becs et ongles les services publics :
  • Maintien du Centre d’Information et d’Orientation et du Trésor Public,
  • Rénovation de la poste,
  • Ouverture du centre de loisirs Sadako Sasaki,
  • Création de la nouvelle place Mandela et ses commerces,
  • Rénovation du groupe scolaire Victor Hugo/Emile Zola,
  • Rénovation de la cité de la Prêtresse,
  • Rénovation de la Résidence pour nos séniors Salvador Allende,
  • Rénovation du marché du centre-ville et du parking de la mairie…

Oui en 2017, et je sais que la frustration est grande dans les rangs de l’opposition municipale de voir que le Nouvel élan populaire est bien réel à Stains, avec et pour les Stanois-es, nous continuerons de porter ces valeurs d’insoumission, face aux inégalités territoriales qui nous privent d’un transport lourd.

La tangentielle est une première étape, une très bonne chose : mais amplifions la mobilisation pour obtenir le prolongement du métro ou un tramway nous reliant à l’une des gares du Grand Paris Express.
  • Parce que nous avons compris les enjeux d’une économie tournée vers l’humain, tourné vers l’écologie, la préservation de son identité locale, notre ville attire.
  • Parce que nous voulons que notre jeunesse s’implique et profite de cette dynamique, nous restons soucieux de maîtriser le développement de notre territoire pour qu’il demeure équilibré, harmonieux, compatible avec la qualité de vie de nos habitants, pour qu’il ne nous soit pas imposé ni subi.

Je veux vous le dire tout aussi solennellement : 2017 peut aussi être porteuse d’espoir.
Notre ville porte des combats dignes et l’espoir de quartiers populaires pleins de ressources et d’envies, d’expertises et de compétences.
En témoigne la présence ce soir de Yann, Greg et son équipe d’ORIBIKY qui travaillent à un projet ambitieux.

Il s’inscrit dans une réflexion sur les enjeux écologiques et le développement des mobilités douces en proposant des vélos électriques accessibles à toutes et tous.
L’écologie ne doit et ne peut pas être l’apanage d’une petite partie de la population et ces jeunes le savent.

Je le sais, je le vois au quotidien, vous savez ce qu’est la solidarité, l’entraide, le soutien.
Faisons-nous entendre, refusons la haine, le mépris.

Je veux vous dire ma fierté, et celle de l’ensemble de l’équipe municipale, d’être vos élus, d’être à vos côtés au quotidien et en permanence.

Car aux côtés des mobilisations que la Municipalité mène ou soutient fortement, il y a ces milliers de stanoises et stanois qui s’engagent aux travers d’associations ou de collectifs, sur les questions d’environnement, de solidarité, d’insertion et d’emploi, de réussite éducative, de logement, de sport et de culture pour tous, du bien vivre ensemble…

Tous ces citoyens qui agissent au quotidien sont les véritables acteurs et ambassadeurs du changement.
Sans votre engagement permanent, sans votre rejet du statu quo, sans votre mobilisation au quotidien, sans vos valeurs de fraternité, de paix et sans votre courage, rien de ce que nous accomplissons ne serait possible.

En cette année 2017, tout peut arriver. Faisons en sorte qu’il en sorte le meilleur, l’excellence, celui qui est en chacun de nous.

Le meilleur ce soir l’Orchestre Symphonique Divertimento va nous le proposer.
Il va nous faire rêver, comme le fait aussi Marjorie Nakhache et son équipe du STS avec la caravane des rêves. Voyager au pays de l’imaginaire.
Celui où tout est possible, grâce à notre volonté, à notre détermination. 
Profitons de ce voyage pour faire de 2017 l’année de tous les possibles. 

Encore une très très belle et heureuse année à toutes et tous.

 

Mobilisés pour la paix

19/01/2017

Courrier des maires de Stains et Gennevilliers

Stains le 19 janvier 2017

Cher Marwan, cher camarade,

En accord avec tous les maires du réseau Barghouti, nous avons décidé de vous envoyer un message collectif pour vous féliciter de votre élection au sein du comité central du Fatah. Cette élection représente une avancée considérable dans a reconnaissance de votre action politique, par la reconnaissance de vos pairs au sein de votre parti. En ce sens, vous représentez un espoir pour les Palestiniens, dans leur quête vers la liberté. Cette victoire renforce notre conviction profonde quant à votre juste combat et la place que vous tenez au sein des instances politiques palestiniennes. Nous savons que le chemin est difficile mais votre combat n’est pas vain. Cette élection le démontre : malgré la prison, votre voix est entendue et portée par vos camarades.

Par ailleurs, nous avons le plaisir de vous annoncer que nous prolongeons l’opération des villes du réseau Barghouti qui ont accueilli en juillet une trentaine d’enfants de prisonniers politiques palestiniens. Après le succès, sur la place des Droits de l’Homme, d’une conférence de presse et une après-midi en bateau parisien qui a rassemblé 450 personnes de toutes les villes participantes, nous allons de nouveau accueillir des enfants de prisonniers. Nous sommes en contact avec le Ministère des prisonniers et le Club des Prisonniers pour organiser une nouvelle délégation et des événements dans nos villes. Nous souhaitons que cette initiative prenne une plus grande ampleur, pour continuer à porter le message des prisonniers politiques palestiniens.

Nous poursuivons notre sensibilisation auprès des élus pour qu’ils vous accordent la citoyenneté d’honneur. Nous nous rendrons en février 2017 dans la région de Dordogne pour rencontrer des villes appartenant au réseau et espérer en rallier de nouvelles. Nous espérons que Fadwa pourra se joindre à nous pour cette rencontre.

Enfin, nous sommes déjà en préparation pour notre prochaine visite avec les parlementaires européens. Nous espérons que cette délégation se concrétisera pour tenter de vous rendre à nouveau visite. Nous vous tiendrons informé de l’évolution de ce dossier. Nous espérons que l’année 2017 vous apportera la force pour accompagner votre combat vers la liberté.

Azzédine Taïbi
Maire de Stains
Conseiller départemental
Vice-président de Plaine commune

Patrice Leclerc
Maire de Gennevilliers
Conseiller départemental


[Contact presse – Julie Elmalih, responsable de la communication Tél: 07 85 54 07 18 / 01 49 71 84 21]




Le 18 janvier 2017

19/01/2017

La Municipalité de Stains déclenche le plan Grand froid

Dès aujourd’hui et dans le cadre de la mise en ½uvre des mesures spécifiques au dispositif d’accueil hivernal départemental, la ville de Stains a décidé de mettre à disposition des personnes sans abri, ou logées dans des conditions indignes, une solution d’hébergement.

Le « Plan grand froid », initié depuis le 1er novembre 2016 et se terminant le 31 mars 2017, se renforce dès ce soir avec la mise en place de 2 dortoirs distincts (Femme / Homme), d’une capacité de 16 lits chacun (32 places disponibles), au sein des tribunes Delaune.

Avant 17h30, les personnes qui seront accueillies devront s’être présentées au préalable à la Circonscription de Service Social Polyvalent (CSSP) et auront rencontré une assistante sociale. Après 17h30, les personnes seront orientées vers le 115 (appel gratuit-accessible 24/24 et 7j/7).

Le site ouvre de 20h à 9h le lendemain. L’hébergement est assuré pour une nuit, et si une personne souhaite continuer à être hébergée, elle devra retourner à la CSSP pour une nouvelle orientation et prise en charge.
Seules les personnes ayant un passe pourront accéder au lieu d’hébergement.

Infos pratiques
La circonscription de service social polyvalent
Immeuble Henri Barbusse
Place Henri Barbusse
93 240 Stains
Tél : 01 48 26 33 32

Permanence d’accueil :
L’accueil physique est assuré par les travailleurs sociaux jusqu’à 17h et l’accueil téléphonique jusqu’à 17h30

Contact presse – Julie Elmalih, responsable de la communication Tél: 07 85 54 07 18 / 01 49 71 84 21

7 jours à StainsLu dans 7 jours à Stains
• n° 907 du 19/01/17 > {rokbox title=|Lu dans 7 jours à Stains| text=|«Se protéger pour ne pas s’exposer»| size=|545 425|}http://www.ville-stains.fr/site/journal/907/907.html#froids{/rokbox}

Voeux à la population

16/01/2017

Madame la Députée, chère Marie-George Buffet,
Madame la Vice-présidente du CD 93, chère Silvia Capanema,

Mesdames et Messieurs les élu-es du Conseil municipal, cher-es collègues,

Madame, Monsieur, chers Stanoises et chers Stanois,

C’est avec un immense plaisir et une certaine émotion que nous vous accueillons cet après midi (ce soir) pour vous présenter les v½ux de la Municipalité.
Vous présenter nos v½ux dans ce magnifique Espace Paul Eluard, juste avant de vous offrir l’émerveillement avec le spectacle de Peter Pan présenté par l’orchestre Divertimento avec à sa tête, la cheffe d’Orchestre, Zahia Ziouani. Cela a du sens.

C’est le sens de la volonté de l’équipe municipale de développer des politiques publiques qui favorisent
  • l’émancipation,
  • le partage,
  • a solidarité,
  • la joie et le bonheur,
celui d’une culture pour toutes et pour tous, accessible et de très grande qualité.

Pour comprendre et transformer le monde, nous avons terriblement besoin de culture, le véritable développement humain ne se réalisera pas sans la culture, la mémoire, la créativité, la diversité et le savoir.

Ce soir nous allons donc rêver. Car nous en avons vraiment besoin !

Alors, à chacune et chacun de vous, à vos familles et vos proches, comme il est d’usage, nous vous souhaitons nos v½ux les plus sincères de bonheur, de santé et de réussite dans tous vos projets pour cette année 2017.

Que cette année soit ponctuée d’espoir et de sérénité, d’humilité, d’ouverture d’esprit, de solidarité, de justice et de paix, d’éthique et de tolérance et d’alternatives pour un futur où tout le monde trouve sa place.

Mais pour cette année, ô combien importante, permettez-moi d’aller au-delà des simples usages.
Permettez-moi, avant la fête et l’émerveillement du spectacle, de m’adresser à vous directement comme j’ai l’habitude de le faire en toute franchise et en toute sincérité.

Car après une année 2016 particulièrement difficile où notre pays, a, une nouvelle fois été la cible des obscurantismes, une année où les difficultés sociales se sont accrues, où les inégalités se sont creusées, où les guerres ont prospéré, où les trahisons se sont succédées, il est grand temps que 2017 soit l’année où le peuple reprend son destin en main.

Fermez les yeux quelques instants. Allez-y. Fermez les yeux et imaginez avec nous, un monde apaisé, solidaire, fraternel.
  • Imaginons qu’en 2017, les français, les Stanois en tête, refusent de se laisser diviser, de se laisser berner, de se laisser pointer du doigt.
  • Imaginons en 2017, la fin des inégalités, des injustices, la fin de l’exil fiscal.
  • Imaginons surtout que tout cela est possible. Possible parce que nous le construirons ensemble !
  • Nous devons garder notre capacité à imaginer, ne laissons pas certains vous ôter l’envie de vous aimer, de partager.
La France, notre pays qui a porté tout au long de son histoire des valeurs universalistes de liberté, d’égalité et de fraternité, peut véritablement tomber dans les bras de l’obscurantisme, du fascisme.

Oui je le dis avec gravité mais il nous guette et tout près de chez nous, profitant d’un contexte de crise économique pour opposer les citoyens entre eux et une grande partie de la classe politique suit cette pente dangereuse de stigmatisation, d’amalgame et de rejet.

La ficelle est grosse et vieille comme le monde : dans une société en crise, de chômage de masse, plutôt que de s’attaquer aux inégalités qui minent notre modèle social, à la finance qui prospère et licencie (plus de 80 milliards d’évasions fiscales par an, 46 milliards de dividendes reversées aux actionnaires cette année, une nouvelle fois atteint des records) plutôt que de s’attaquer aux causes profondes du chômage et à un modèle économique dépourvu de sens et de raison, plutôt que de poser la question, pourtant centrale, de la transition écologique, de l’avenir de la planète et de nos enfants, voilà que le débat appelle à la diversion et à la démagogie sur les questions identitaires !

Stanoises, stanois : ne vous laissez pas berner, ne vous dites pas non plus que vous n’êtes pas concernés, que vous ne pouvez rien faire.

Refusons de laissez piétiner les acquis et droits sociaux qui font la grandeur de la France et je tiens à rendre hommage à tous nos séniors Stanois ici présents et nombreux, qui se sont battus pour les préserver.

Nous sommes fiers de vous !

Refusons la culture de la différence et de l’indifférence.

Refusons également ceux qui attaquent notre modèle social, ceux qui veulent dé rembourser nos soins, ceux pour qui le logement social est un gros mot, ceux qui veulent nous faire travailler toujours plus, toujours plus longtemps en étant toujours moins payés et protégés.

Ceux qui veulent détruire nos services publics, patrimoine de ceux qui n’en ont pas : Battons-nous. 
Pour défendre nos droits et notre dignité : Disons Stop aux inégalités, stop aux discriminations. Portons haut et fort nos valeurs de résistance et d’insoumission.


Ces valeurs, nous les avons portés concrètement avec l’équipe municipale tout au long de l’année 2016 :
  • Bataille sur le droit au logement avec la signature par tous les bailleurs d’une charte d’engagement sur le logement,
  • Contre le plan d’exposition au bruit en refusant que notre ville subisse encore plus de nuisances aériennes,
  • Pour le droit à la sécurité en arrachant des policiers supplémentaires et
  • Pour la tranquillité publique contre les commerçants qui ne respectent pas les horaires de fermeture.
  • Nous avons dénoncé la convention qui nous liait à l’association des jardins familiaux  pour protéger ce patrimoine exceptionnel, qui est le vôtre, qui vous appartient, et en faire un art de vivre populaire, celle du partage et de la solidarité.
Nous avons enfin défendu becs et ongles les services publics :
  • Maintien du Centre d’Information et d’Orientation et du Trésor Public,
  • Rénovation de la poste,
  • Ouverture du centre de loisirs Sadako Sasaki,
  • Création de la nouvelle place Mandela et ses commerces,
  • Rénovation du groupe scolaire Victor Hugo/Emile Zola,
  • Rénovation de la cité de la Prêtresse,
  • Rénovation de la Résidence pour nos séniors Salvador Allende,
  • Rénovation du marché du centre-ville et du parking de la mairie…

Oui en 2017, et je sais que la frustration est grande dans les rangs de l’opposition municipale de voir que le Nouvel élan populaire est bien réel à Stains, avec et pour les Stanois-es, nous continuerons de porter ces valeurs d’insoumission, face aux inégalités territoriales qui nous privent d’un transport lourd.

La tangentielle est une première étape, une très bonne chose : mais amplifions la mobilisation pour obtenir le prolongement du métro ou un tramway nous reliant à l’une des gares du Grand Paris Express.
  • Parce que nous avons compris les enjeux d’une économie tournée vers l’humain, tourné vers l’écologie, la préservation de son identité locale, notre ville attire.
  • Parce que nous voulons que notre jeunesse s’implique et profite de cette dynamique, nous restons soucieux de maîtriser le développement de notre territoire pour qu’il demeure équilibré, harmonieux, compatible avec la qualité de vie de nos habitants, pour qu’il ne nous soit pas imposé ni subi.

Je veux vous le dire tout aussi solennellement : 2017 peut aussi être porteuse d’espoir.
Notre ville porte des combats dignes et l’espoir de quartiers populaires pleins de ressources et d’envies, d’expertises et de compétences.
En témoigne la présence ce soir de Yann, Greg et son équipe d’ORIBIKY qui travaillent à un projet ambitieux.

Il s’inscrit dans une réflexion sur les enjeux écologiques et le développement des mobilités douces en proposant des vélos électriques accessibles à toutes et tous.
L’écologie ne doit et ne peut pas être l’apanage d’une petite partie de la population et ces jeunes le savent.

Je le sais, je le vois au quotidien, vous savez ce qu’est la solidarité, l’entraide, le soutien.
Faisons-nous entendre, refusons la haine, le mépris.

Je veux vous dire ma fierté, et celle de l’ensemble de l’équipe municipale, d’être vos élus, d’être à vos côtés au quotidien et en permanence.

Car aux côtés des mobilisations que la Municipalité mène ou soutient fortement, il y a ces milliers de stanoises et stanois qui s’engagent aux travers d’associations ou de collectifs, sur les questions d’environnement, de solidarité, d’insertion et d’emploi, de réussite éducative, de logement, de sport et de culture pour tous, du bien vivre ensemble…

Tous ces citoyens qui agissent au quotidien sont les véritables acteurs et ambassadeurs du changement.
Sans votre engagement permanent, sans votre rejet du statu quo, sans votre mobilisation au quotidien, sans vos valeurs de fraternité, de paix et sans votre courage, rien de ce que nous accomplissons ne serait possible.

En cette année 2017, tout peut arriver. Faisons en sorte qu’il en sorte le meilleur, l’excellence, celui qui est en chacun de nous.

Le meilleur ce soir l’Orchestre Symphonique Divertimento va nous le proposer.
Il va nous faire rêver, comme le fait aussi Marjorie Nakhache et son équipe du STS avec la caravane des rêves. Voyager au pays de l’imaginaire.
Celui où tout est possible, grâce à notre volonté, à notre détermination. 
Profitons de ce voyage pour faire de 2017 l’année de tous les possibles. 

Encore une très très belle et heureuse année à toutes et tous.

 

Communiqué d’Azzédine Taibi, maire de stains conseiller départemental

15/12/2016


La direction du musée d’Orsay doit présenter des excuses publiques aux lycéens et enseignants du lycée utrillo.

Mercredi 7 décembre, une professeure d’histoire-géographie emmène sa classe de première du Lycée Maurice Utrillo de Stains au musée d’Orsay pour y « étudier l’histoire des ouvriers au XIXe siècle ».
Une banale visite culturelle qui se transforme en scène d’injures violentes contre les lycéens stanois.  
Le mépris affiché par le personnel du Musée est tel que des propos honteux comme « Fermez vos gueules » circulent contre les jeunes stanois alors que d’autres groupes scolaires bruyants en visite n’ont pas été inquiétés.
Je dénonce fermement le comportement du personnel du Musée qui est inacceptable et indigne d’un service public censé représenter les valeurs d’égalité et d’accès auprès de tous les publics.
Je me refuse de croire qu’il s’agit d’une discrimination supplémentaire envers les jeunes de nos quartiers populaires, d’un lycée ZEP, d’une stigmatisation de trop, devenue la triste banalité d’une République à deux vitesses.
La municipalité de Stains tient à apporter tout son soutien aux enseignants blessés, aux élèves profondément choqués et humiliés, et se mobilisera contre toutes les formes d’injustices avérées.
J'ai donc décidé d'alerter la Ministre de la Culture ainsi que la Ministre de l’Education Nationale sur ce comportement intolérable émanant de surcroit d’une institution symbole de l’ouverture à l’Autre et de l’universalisme.
A la lecture du communiqué du Musée d’Orsay vendredi après-midi, les « regrets » exprimés par la Direction ne sont pas à la hauteur de l’atteinte portée contre les enseignants et lycéens stanois.
Je demande solennellement à la Direction du Musée de présenter des excuses publiques.


Contact presse
Leila JORIOZ-HADJ
Directrice de Cabinet 06 13 51 37 98

Restitution publique du cahier citoyen du Grand Paris

14/11/2016


Plaine Commune organise, le mercredi 14 décembre prochain à 18 heures, une restitution du travail mené par un groupe d’habitants pour rédiger un cahier citoyen sur la place des citoyens dans la métropole.



Plaine Commune
Salle du Conseil
21, avenue Jules-Rimet - Saint-Denis

Les impots 2016

03/11/2016

«â€¯La part ville sur les taxes d’habitation et foncières n’a pas augmenté »

Des Stanois se questionnent quand aux déclarations de la municipalité sur la non augmentation des taux d’imposition de la part ville, une fois leurs avis d’imposition ausculté… 7 Jours a obtenu des explications.

Lors du vote du dernier budget communal, un des points sur lequel avait insisté la municipalité était le fait qu’elle n’avait pas augmenté le taux d’imposition. «â€¯C’est le cas pour la quatrième année consécutive », réaffirme la municipalité. Néanmoins, que ce soit sur les avis de la taxe d’habitation et de la taxe foncière, tout ceci n’est pas si clair.

La taxe d’habitation
Sur la taxe d’habitation, il y a effectivement un jeu d’écriture qui peut mettre le doute sur les affirmations de la municipalité. Sur notre exemple, si on regarde la colonne «â€¯commune », on voit que le taux d’imposition était de 16,95 % en 2015 et qu’il est de 25,82 % en 2016. D’où vient ce chiffre s’il n’y a pas eu augmentation ? De la colonne intercommunalité. Sur les avis de 2015, cette colonne était chiffrée et affichait un taux de 8,87 % (la même différence entre les taux ville de 2015 et 2016). Sur les avis 2016, ce taux a été tout simplement intégré à celui de la ville, laissant la colonne intercommunalité vide… Pour autant cette part sera bel et bien reversée à Plaine commune. Une décision de l’état dans le cadre de la création du Grand Paris et suite au changement de Plaine commune en établissement public territorial.

La taxe foncière
Sur la taxe foncière, cette mère célibataire de trois enfants a constaté une augmentation de 80 euros. Une dépense supplémentaire qui chamboule son budget prévisionnel. Sur la part ville, on observe une augmentation de 1,09 %. «â€¯C’est l’état qui a inscrit cette augmentation qui correspond à l’inflation, ce n’est pas nous, » affirme Olivier Mathis, premier adjoint au maire délégué aux finances. Ceci est en fait un effet de la loi de finances. Mais la vraie augmentation, même s’il y a une baisse du taux de la taxe des ordures ménagères, sur ces avis, vient du département. En effet, la hausse entre 2015 et 2016 est de 9,5%. Azzédine Taïbi, maire de la ville, mais également conseiller départemental, a voté contre cette augmentation et s’est abstenu au vote du dernier budget du département. «â€¯Je ne veux pas imposer une double peine aux habitants. Plutôt que d’augmenter les impôts, il faut s’opposer à la baisse des dotations de l’état aux collectivités. Elle est là la solution à nos problèmes budgétaires. »
[…]

 [Carole Sapia - 7 jours à Stains n°897 du 3 novembre 2016]

7 jours à StainsLire la suite dans 7 jours à Stains - n° 897 du 03/11/16 > {rokbox title=|Lu dans 7 jours à Stains| text=|«La part ville sur les taxes d’habitation et foncières n’a pas augmenté»| size=|545 425|}http://www.ville-stains.fr/site/journal/897/897.html#actus{/rokbox} 

L'actu associative

03/05/2012

L'actualité des associations stanoises

NOS LOISIRS ENSEMBLE
Prochaines sorties
Dimanche 22 janvier : assemblée générale suivie d'un repas dansant. Prix 39 ¤. Vous pouvez encore vous inscrire. Le programme vous sera remis ce jour-là. Tél. : 06 67 88 28 37.
Dimanche 4 février : Oliver Twist : comédie musicale. Adhérents 57 ¤ non adhérents 62 ¤.
Dimanche 19 février : la tour Eiffel un après-midi dans les coulisses de cette belle tour pour arriver au-dessus du toit du restaurant "le Jules Verne", ce parcours vous sera conté par un aviateur qui vous racontera une belle romance : Adhérent 33 ¤ non adhérent 38 ¤.
Séjour Bretagne du 14 au 21 mai 2017 séjour en Cornouaille et pays Bigouden. Mobil-home dans un camping 4 étoiles. Prix 560 ¤ par personne. Pour plus de renseignement appeler Gilles au 06 03 21 44 93, il pourra éventuellement aménager son parc de Mobil-homes.

UNRPA
Galette des Rois
L’association fêtera les rois à la Maison des associations, le dimanche 29 janvier de 14 h à 18 h. Vous pourrez, tout en dégustant la traditionnelle galette, partager quelques pas de danse avec l’orchestre Joël Olmedo. Au cour de l’après-midi l’association procédera au tirage d'une tombola.
Tarif adhérent : 17 ¤ non adhérent : 22 ¤.
Renseignements et inscriptions à la permanence du mardi de 14 h à 16 h à la Maison des associations 6 av. Jules-Guesde ou par téléphone au 06 81 66 65 05.

Comité des fêtes de l’Avenir
Qui sera le roi ?
Le Comité des fêtes de l’Avenir souhaite une bonne année à ses adhérents et vous propose un après-midi dansant autour de la galette le samedi 11 février à partir de 14 h à la Maison des associations. Tarif adhérent : 15 ¤, non adhérent : 18 ¤.
Inscription les jeudis 19 janvier, 26 janvier, et 2 février au 71 rue Jean-Jaurès, par courrier 54 rue Jean-Jaurès ou par téléphone au 06 84 42 29 57/06 23 55 72 54/06 60 52 76 67.
Carte d’adhésion 2017, disponible au tarif de 8 ¤.
 

Élections

15/09/2016

Exprimez-vous

Pour voter en 2017, inscrivez-vous sur les listes électorales

En savoir + "S'inscrire sur les listes électorales"

Participer aux élections politiques nécessite d’être inscrit sur les listes électorales. Pour donner de la voix lors de l’élection présidentielle - 1er tour le 23 avril 2017 - et ensuite lors des législatives les 11 et 18 juin. Rappelons que l'inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans qui se sont faits recenser à l’âge de 16 ans. Dans ce cas, la mairie informe par courrier le nouvel électeur de son inscription, sans qu'il n'ait de démarche à effectuer. Si l'inscription n'a pas pu avoir lieu, il est toujours possible de régulariser la situation auprès de sa mairie. C’est un préalable obligatoire pour pouvoir voter selon l’article L9 du code électoral. «â€¯Le plus simple depuis maintenant 3 ans, c’est de privilégier une inscription en ligne sur le site de la ville, en cliquant sur l’onglet démarches sur www.ville-stains.fr » […]

Pour tout renseignement, contactez le service population : 01 49 71 81 94 
population@stains.f

Fred Laurent [7 jours à Stains du 17 novembre 2016]

 

7 jours à StainsLire la suite dans 7 jours à Stains - n° 899 du 17/11/16 > {rokbox title=|Lu dans 7 jours à Stains| text=|«Pour pouvoir voter, inscrivez-vous»| size=|545 425|}http://www.ville-stains.fr/site/journal/899/899.html#vote{/rokbox}

QUARTIER Centre-ville

13/10/2016

Aménagements des abords de la mairie

Depuis lundi, des travaux ont démarré sur le parking de la mairie. Prémices, mais non des moindres, d’une première phase d’aménagements en attendant un plus gros projet urbain. Attention, le parking fermera durant les vacances scolaires.

Les premières barrières de chantiers sont posées. Nous ne sommes ni à Saint-Etienne, ni à Montreuil, et encore moins à Broadway où ce genre de projet a déjà fait l’unanimité mais bien à Stains, aux abords de la mairie, dans ce secteur nommé Les halles de Stains. à la man½uvre Plaine commune, sollicitée par la municipalité qui veut améliorer son c½ur de ville. Que s’y passe-t-il ? «â€¯Nous allons réaménager de manière simple et peu coûteuse l’espace entre la mairie et la rue De Geyter », informe le chargé d’études pour Plaine commune qui a relevé un défi. Celui de sécuriser un itinéraire piéton, maintenir (93 places) et améliorer la qualité de l’offre de stationnement, créer un parvis sécurisé, convivial et ludique pour l’école primaire Apollinaire et la maternelle Joliot, animer l’entrée du marché, améliorer l’éclairage, optimiser l’espace et créer un espace de proximité convivial, tout cela avec un budget minimum en attendant un projet urbain plus conséquent.

Si pour le moment, on n’en n’est qu’à l’étape de la création d’une rampe pour permettre une circulation piétonne sécurisée, la semaine prochaine, le parking fermera pour poser un enrobé sur une partie du parking. Les nombreuses clôtures seront enlevées pour optimiser l’espace. Une voie circulée verra le jour à terme pour aller directement de la rue De Geyter à l’avenue Paul Vaillant-Couturier, un gros changement. Bref, deux mois de travaux (hors plantation), qui ont été présentés aux riverains jeudi dernier, et que 7 Jours suivra. 

[Carole Sapia 7 jours à Stains n°894 du 13 octobre 2016]


Travaux à Stalingrad

13/10/2016

Fin des travaux d’Hercule

Fin du chantier avenue Stalingrad. Le tunnel qui reliera les allées des Guionnes et du Val du Moulin à la gare Stains-Cerisaie a été installé sans mauvaise surprise sous la RD 29, le week-end dernier. Une opération spectaculaire réalisée au centimètre près et en déployant les grands moyens dans les quartiers de la Prêtresse et du Moulin Neuf, qui avaient été placés en état de siège.

Le tunnel souterrain qui reliera les allées des Guionnes et du Val du Moulin à la gare Stains-Cerisaie sur la ligne du Tram 11 Express, a été installé sous la RD 29 le 22 octobre entre 11h et midi. Les travaux de pose de l’ouvrage avaient nécessité la fermeture de l’avenue Stalingrad au niveau du pont des voies ferrées de la tangentielle. Initialement, l’interdiction de circuler devait courir du jeudi soir au lundi 6h du matin. La chaussée a finalement été rendue à la circulation dans la soirée de lundi. Le retard s’explique par la conjonction de deux éléments. Après l’installation des 1 400 tonnes du tunnel, la pose des murs de part et d’autre de celui-ci - une opération delicate qui consiste à emboiter les différents éléments en béton préfabriqués livrés sur le site - a nécessité plus de temps que prévu. S’y sont ajoutés dimanche, les intempéries lors des travaux de remblaiement du talus, contraignant à un nouveau réajustement du planning. Heureusement, aucune bombe datant de la 2nde Guerre mondiale n’a été trouvée sur le site, évitant ainsi de devoir évacuer plusieurs milliers d’habitants. Ce chantier marque une nouvelle étape vers la mise en circulation du Tram sur la Tangentielle ferrée nord, en 2017. 

[Reportarge Frédéric Lombard & Dragan Lekic 7 jours à Stains n°896 du 27 octobre 2016]



7 jours à StainsLu dans 7 jours à Stains
• n° 894 du 13/10/16 > {rokbox title=|Lu dans 7 jours à Stains| text=|«Du neuf sous l'avenue Stalingrad»| size=|545 425|}http://www.ville-stains.fr/site/journal/894/894.html#actus{/rokbox} 

Cimetière

22/09/2016

Et si on se parlait du cimetière ?

Cimetière : Deuxième rencontre avec la population

Samedi 15 octobre se sont déroulées les deuxièmes rencontres « Et si on parlait du cimetière ? » avec la population, en présence du maire, des élus et des agents communaux en charge de ces questions. Avec ses 6 hectares, ses 6 820 emplacements, ses 7 000 m2 de pelouse et ses 361 arbres, le cimetière accueille en moyenne 90 visiteurs par jour. Lors de cette rencontre, vous pourrez échanger, débattre, interroger et visiter le lieu en déambulant au fil d’une exposition sur l’activité du site. En 2015, des travaux ont été réalisés avec l'engazonnement des trottoirs, la réalisation d’un muret en bois et la plantation de haies. Le jardin du souvenir a bénéficié d’un réaménagement et de nouveaux arbres ont été plantés. Les évolutions réglementaires et sociétales ont conduit la ville à prendre en compte les problématiques de santé et d’environnement.
C’est ainsi qu’une politique « zéro phyto » a été instaurée, qui bannit les pesticides néfastes à notre santé et à notre environnement. Désormais, la chasse aux herbes folles s’effectue manuellement.
À deux semaines de la Toussaint, où pendant trois jours, plus de 2000 personnes vont venir se recueillir et fleurir les tombes, cette rencontre doit permettre de faire un point ensemble et d’envisager l’avenir.

Deux heures pour découvrir, visiter, dialoguer, comprendre. Ce fut l’objectif de  la 2e rencontre  «â€¯Et si on se parlait  du cimetière ? »  organisée  le 15 octobre
par la ville,  dans l’équipement communal.

7 jours à StainsLire la suite dans 7 jours à Stains - n° 895 du 20/10/16 > {rokbox title=|Lu dans 7 jours à Stains| text=|«Deux heures pour tout se diree»| size=|545 425|}http://www.ville-stains.fr/site/journal/895/895.html#actus{/rokbox}